Définition de détruire [detrɥir] verbe transitif

  1. 1
    Jeter bas, démolir (une construction). Détruire un bâtiment, un mur. Détruire les fondements d'un édifice. Détruire une ville par bombardement terrestre, aérien. Détruire de fond en comble. Ville détruite.
  2. 2
    Par ext. Altérer jusqu'à faire disparaître. Détruire une forêt par le feu. Détruire en brisant, en écrasant. Détruire une lettre, un document. Les substances caustiques, les acides détruisent les tissus organiques.
  3. 3
    v. pron. Supprimer (un être vivant) en ôtant la vie. Détruire les insectes nuisibles, les parasites Détruire les mauvaises herbes les ronces Un fléau, une épidémie qui détruit la population d'un village. Une fusillade détruisit la moitié de la section. Il a tenté de se détruire.
  4. 4
    V. pron. Fig. Défaire entièrement (ce qui est établi, organisé, élaboré). Détruire un régime politique, social. Détruire la rébellion. Détruire un usage, une institution. Détruire un argument, une théorie. Cela détruit votre thèse. Détruire une illusion. Cette mésaventure détruisit tous ses espoirs. Détruire l'orgueil, les prétentions de qqn.
  5. 5
    Absolt abattre
  6. 6
    v. pron. récipr. Se détruire réciproquement; avoir une action contraire. Se détruire v. pron. récipr.

Citations

    • « Le roi fit détruire jusqu'aux pierres et aux fondements matériels de Port-Royal » (Saint-Simon).
    • Les Russes décampèrent « détruisant tout sur leur route pour retarder au moins les Suédois » (Voltaire).
    • « Le temps qui détruit tout » (La Fontaine).
    • « On ne peut pas demander au capitalisme de se détruire soi-même » (Martin du Gard).
    • « Soutenir la piété jusqu'à la superstition, c'est la détruire » (Pascal).
    • « Pour vivre, il faut détruire » (Buffon).
    • « Le besoin de détruire est encore plus puissant que l'espoir de construire » (Martin du Gard).
    • « Le propre de tout ce qui est vraiment beau est de subsister en soi sans se détruire réciproquement et sans se nuire » (Sainte-Beuve).

SYNONYME

Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Mots, termes synonymes.
Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à.

Mot ou expression synonyme (d'une autre). Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Dictionnaire des synonymes. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique).


ANTONYME

Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes.


EXEMPLES DE SYNONYMES

Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo.
Dispute et altercation, sont des mots synonymes.
Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes.
Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne.

DICTIONNAIRE DES SYNONYMES

Classement par ordre alphabétique des synonymes