Définition de très [trɛ] adverbe

  1. 1
    Fam. Très gentil. Il n'est pas très spirituel. C'est très clair. Les rois très chrétiens. Le Très-Haut. C'est très drôle. Je suis très, très content. Supposition très vraisemblable. Très supérieur (mais on dit bien* meilleur, bien pire…). Un monsieur très comme il faut. Un objet très bon marché. Très au courant, très en avance. Elle est très femme. Très fin de siècle, très 1900.
  2. 2
    Air très connu. Opinion très répandue. Très doué.
  3. 3
    Fam. Très mal. Très peu. Très souvent. Très tôt, très tard. Très volontiers. Très bientôt, à très bientôt. Arriver très en avance.
  4. 4
    Il faisait très chaud Avoir très froid. Se faire très mal. Avoir très faim, très soif. Avoir très peur. Faire très attention.
  5. 5
    Absolt Êtes-vous satisfait ? – Très. Vous avez passé de bonnes vacances ? – Non, pas très, pas très bonnes.

Citations

    • « Pour avoir de beaux chevaux, il faut être ou très riche ou très malin » (France).
    • « Le superflu, chose très nécessaire » (Voltaire).
    • « Quand il roule l'R, il est très en colère ! » (Rostand).
    • « Un chapeau vert-bouteille très sur l'œil » (Aymé).
    • « un vieil émigré français […] très aimable, très sourd, très dix-huitième siècle » (Goncourt).
    • « des costumes clairs, très dernière mode » (Aragon).
    • « Gênes était toujours très menacé par les Piémontais » (Voltaire).
    • « Le grand-duc Michel […] est très aimé dans le monde et très haï des soldats » (Hugo).
    • « Je lis dans les Phoinissiennes, traduites par Leconte de Lisle […] : “Ils ont très irrité le malheureux homme,” qui me paraît inadmissible… » (Gide).
    • « Elle lisait bien, […] très bien même » (Maupassant).
    • « Villiers nous promet une grande édition de ses œuvres complètes, six volumes, – et quels ! pour très bientôt » (Verlaine).
    • « Cette lettre vint très à propos pour eux » (Racine).
    • « il ne trouvait du temps libre que quand il avait très envie d'une chose » (Proust).

SYNONYME

Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Mots, termes synonymes.
Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à.

Mot ou expression synonyme (d'une autre). Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Dictionnaire des synonymes. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique).


ANTONYME

Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes.


EXEMPLES DE SYNONYMES

Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo.
Dispute et altercation, sont des mots synonymes.
Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes.
Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne.

DICTIONNAIRE DES SYNONYMES

Classement par ordre alphabétique des synonymes