Antonymes de que

    Aucun antonyme trouvé pour que.

Définition de que [kə] conjonction

  1. 1
    L'idée qu'il allait la voir le réjouissait.
  2. 2
    Tiens, voilà que le temps se couvre.
  3. 3
    Est-ce que…
  4. 4
    À condition* que, à mesure* que, afin* que, dès* que, attendu* que, de façon* que…
  5. 5
    Littér. Je n'étais pas plus tôt assis qu'il me fallut partir. Il reste au lit, non qu'il soit vraiment malade, mais il le croit. Si*, tant*, tel*, tellement*… que… Quel*, quelque*, tant*, pour* peu, où* que… On me paierait que je ne le ferais pas.
  6. 6
    ce
  7. 7
    Autant*, plus*, moins*, plutôt*, mieux*, autre*, même* que, etc. Il n'est pas aussi drôle qu'on le dit. Il est moins bête qu'il n'en a l'air. On le croit plus riche qu'il n'est.
  8. 8
    Si ce n'est, sinon. Ils n'arriveront que demain. Il n'est que de… Ne faire que de… Jurer de dire toute la vérité, rien que la vérité.
  9. 9
    Qu'il entre ! Que la paix soit avec vous !
  10. 10
    ce

Citations

    • « Nous pensons que la vie est bonne » (Larbaud).
    • « C'est bien dommage qu'elle soit devenue si laide » (Voltaire).
    • « Peut-être que les petites filles sont toutes comme cela » (Giraudoux).
    • « Et c'est n'estimer rien qu'estimer tout le monde » (Molière).
    • « Bambins de bonne famille et de saine éducation que nous étions » (Verlaine).
    • « Où c'est que vous êtes malade ? » (Céline),
    • « Et pourquoi que je me retirerais ? » (Proust),
    • « “Sauve-toi Ferdinand !” qu'elle a encore eu le temps de me crier » (Céline).
    • « Asseyez-vous là que nous causions » (Fromentin).
    • « Est-ce que ces drôles sont dans un bénitier, qu'ils font ce bruit d'enfer ? » (Hugo).
    • « Il tousse qu'il en secoue toute sa maison » (Flaubert).
    • « Les piécettes d'or fondaient que c'était un plaisir » (Daudet).
    • « Que le tour du soleil ou commence ou s'achève » (Lamartine).
    • « Qu'elle fût bien ou mal coiffée, Je l'admirais. C'était ma fée » (Hugo).
    • « Il ne se passait pas une semaine qu'il ne fût terrassé par une migraine atroce » (France).
    • « Quand la leçon fut finie, et que les autres élèves furent dispersés » (Romains).
    • « Un peu de peinture verte pour peindre le tout et que ce fût plus joli » (Loti).
    • « comme c'était le lendemain dimanche et qu'on ne se lèverait que pour la grand'messe » (Proust).
    • « Comme cent fourrures ne font qu'un manteau » (Apollinaire).
    • « Son témoignage n'en est que plus recevable » (Voltaire).
    • « Personne ne le méprise, que les dévotes » (Stendhal).
    • « Rien n'est beau que le vrai » (Boileau).
    • « je joue si mal ! – Oh ! que non ! » (Duhamel).

SYNONYME

Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Mots, termes synonymes.
Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à.

Mot ou expression synonyme (d'une autre). Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Dictionnaire des synonymes. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique).


ANTONYME

Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes.


EXEMPLES DE SYNONYMES

Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo.
Dispute et altercation, sont des mots synonymes.
Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes.
Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne.

DICTIONNAIRE DES SYNONYMES

Classement par ordre alphabétique des synonymes