Définition de autorité [ɔtɔrite] nom féminin

  1. 1
    Abrév. fam. Droit de commander, pouvoir (reconnu ou non) d'imposer l'obéissance. L'autorité suprême. L'autorité du souverain, du chef de l'État. L'autorité du supérieur sur ses subordonnés, du chef sur ses soldats Autorité paternelle, parentale. Autorité du tuteur sur le mineur. Autorité légitime, établie; illégale, usurpée. Autorité absolue, despotique, dictatoriale, sans limite, sans contrôle. Régime d'autorité. Soumettre les peuples à son autorité. Imposer son autorité. Être jaloux de son autorité. Avoir autorité sur qqn. Être sous l'autorité de qqn, recevoir ses ordres. Abus d'autorité. Avoir autorité pour faire qqch. Déléguer son autorité. Autorité de justice : pouvoir permettant aux juges d'ordonner des mesures relatives aux personnes ou aux biens. Décision par autorité de justice. Agir de sa propre autorité, avec l'autorité, le pouvoir de décision qu'on s'attribue, sans autorisation (cf. Prendre sous son bonnet*).
  2. 2
    Plur. Les organes du pouvoir. Les actes, les décisions, les agents, les représentants de l'autorité. L'autorité législative, administrative, militaire. Les autorités : les personnes qui exercent l'autorité. Les autorités civiles, militaires, religieuses.
  3. 3
    Force obligatoire, exécutoire d'un acte de l'autorité publique. Autorité de la loi. Autorité de la chose jugée : présomption de vérité qui s'attache à ce qui a été définitivement jugé.
  4. 4
    Attitude autoritaire ou très assurée. commandement
  5. 5
    Pouvoir de se faire obéir. Avoir de l'autorité, beaucoup d'autorité. Ce professeur n'a aucune autorité sur ses élèves. Manquer d'autorité.
  6. 6
    (Choses) Supériorité de mérite ou de séduction qui impose l'obéissance, le respect, la confiance. Le fait de s'imposer, de servir de référence, de règle, par le mérite reconnu. Cet homme a une grande autorité. L'autorité dont il jouit. Avoir, acquérir, prendre de l'autorité sur qqn. Un historien, un savant, un ouvrage qui fait autorité.
  7. 7
    Personne qui fait autorité. Ce chercheur est une autorité dans ce domaine. Alléguer, invoquer une autorité à l'appui de sa thèse. S'appuyer sur une autorité.

Citations

    • « La répugnance que j'ai de faire prévaloir mon désir, de faire acte d'autorité, de commander » (Gide).
    • « ces imbéciles l'avaient classée, d'autorité, dans la catégorie des maniaques » (Mauriac).
    • « l'appareil des puissances temporelles, les puissances politiques, les autorités de tout ordre, intellectuelles, mentales même » (Martin du Gard).
    • Il « luttait contre la timidité par des effets d'autorité tranchante » (Maurois).
    • « Invoquerai-je contre vous l'autorité des deux Testaments ? » (France).

SYNONYME

Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Mots, termes synonymes.
Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à.

Mot ou expression synonyme (d'une autre). Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Dictionnaire des synonymes. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique).


ANTONYME

Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes.


EXEMPLES DE SYNONYMES

Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo.
Dispute et altercation, sont des mots synonymes.
Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes.
Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne.

DICTIONNAIRE DES SYNONYMES

Classement par ordre alphabétique des synonymes