Définition de attention [atɑ̃sjɔ̃] nom féminin

  1. 1
    Interj. Anglic. Action de fixer son esprit sur qqch.; concentration de l'activité mentale sur un objet déterminé Attention spontanée, volontaire. Faire un effort d'attention. Grande attention, attention suivie, soutenue, persévérante. Attention fatigante, pénible. Regarder, examiner, observer qqn ou qqch. avec attention. Écouter avec attention (cf. Dresser l'oreille*; prêter une oreille* attentive; être tout yeux*, tout oreilles). Attirer, éveiller l'attention de qqn. J'attire, j'appelle votre attention sur ce détail : je vous signale* ce détail. Votre attention s'il vous plaît : veuillez écouter. Cette requête mérite toute votre attention. Détourner l'attention de qqn Relâcher son attention. Prêter attention à… Ne donner (prêter) aucune attention à, s'en moquer, n'en tenir aucun compte. À l'attention de, mention utilisée en tête d'une lettre, pour préciser son destinataire. Je viens seulement d'y faire attention. Fais bien attention à toi : sois prudent. Faire (très) attention : se méfier, prendre garde. Fais attention ! (cf. fam. Fais gaffe*). Faites attention que personne ne vous voie. Attention à la voiture ! Eh ! attention, vous ! faites attention ! Attention, les flics ! (cf. fam. Vingt*-deux !). Attention les yeux ! Attention les vélos ! pour appeler l'attention sur un fait important.
  2. 2
    Psychan. Attention flottante : technique d'écoute préconisée par Freud dans une psychanalyse, requérant de l'analyste la suspension des motivations qui orientent habituellement son attention.
  3. 3
    Disposition à la prévenance, aux soins attentifs envers qqn. Attitude, comportement prévenant. Être plein d'attention pour qqn. Donner à qqn des témoignages d'attention. Une, des attentions. Ce cadeau est une gentille attention. Entourer qqn d'attentions (cf. Être aux petits soins).

Citations

    • Il « ne fait pas plus attention à moi qu'à une muraille ou qu'à une borne » (Duhamel).
    • « Elle ne faisait pas toujours attention à ce qu'il n'y eût personne dans la chambre voisine » (Proust).
    • « j'étais d'une assiduité, d'une attention, d'un zèle, qui charmaient tout le monde » (Rousseau).
    • Elle avait « pour les domestiques, pour les pauvres, des attentions délicates, un désir de faire plaisir » (Proust).

SYNONYME

Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Mots, termes synonymes.
Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à.

Mot ou expression synonyme (d'une autre). Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Dictionnaire des synonymes. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique).


ANTONYME

Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes.


EXEMPLES DE SYNONYMES

Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo.
Dispute et altercation, sont des mots synonymes.
Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes.
Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne.

DICTIONNAIRE DES SYNONYMES

Classement par ordre alphabétique des synonymes