Définition de repos [r(ə)po] nom masculin

  1. 1
    Loc. Le fait de se reposer (III, 1o), l'état d'une personne qui se repose; le temps pendant lequel on se repose. Ce qui repose. L'une des positions militaires réglementaires, moins rigide que le garde-à-vous (la jambe gauche légèrement en avant, la main gauche appuyée sur la boucle du ceinturon). Commandement ordonnant cette position. Prendre du repos : se reposer. Accorder, donner un peu de repos à qqn. Jour de repos. Être de repos : être en congé légal, ne pas travailler. Repos dominical, hebdomadaire, annuel. Repos pris après le déjeuner. Un repos bien mérité. Lit* de repos. Cure de repos. Maison de repos : clinique où des gens malades, surmenés se reposent. Sans repos ni cesse; sans repos ni trêve. Quel calme ! quel repos. Le repos du guerrier : femme, épouse disponible et compréhensive. Garde à vous !… Repos ! Laisser périodiquement la terre en repos.
  2. 2
    Littér. ou didact. Immobilité, inaction. État d'un corps qui est immobile par rapport à un système de référence. Muscles à l'état de repos. Point de repos : valeur du courant et de la tension de sortie de l'élément actif* d'un amplificateur qui n'est soumis à aucune stimulation. Animal au repos. Organe au repos. Machine au repos. Masse au repos : masse d'un corps au repos.
  3. 3
    Loc. adj. État d'une personne que rien ne vient troubler, déranger. Moment de calme (dans les événements, la santé, la nature, etc.). Il ne peut trouver le repos Troubler le repos de qqn. Laisser qqn en repos. Avoir la conscience en repos, tranquille. Un placement de tout repos. C'est une situation, une affaire de tout repos.
  4. 4
    Littér. Le repos de la mort, de la tombe. Troubler le repos des morts, violer leur tombe; insulter leur mémoire. Le repos éternel : l'état de béatitude des âmes qui sont au ciel.
  5. 5
    Mus. Endroit d'une mélodie où se termine une phrase musicale. Pause rythmique ou syntaxique, dans un texte. Repos dans un vers.
  6. 6
    Petit palier entre deux marches d'un escalier. délassement

Citations

    • « Je ne prends jamais ce qu'il est convenu d'appeler des “vacances.” Mon vrai repos consiste à changer de travail » (Duhamel).
    • « L'entendement une fois exercé à la réflexion ne peut plus rester en repos » (Rousseau).
    • « Ce repos des eaux et de la maison, cette singulière tranquillité des arbres » (Bosco).

SYNONYME

Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Mots, termes synonymes.
Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à.

Mot ou expression synonyme (d'une autre). Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Dictionnaire des synonymes. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique).


ANTONYME

Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes.


EXEMPLES DE SYNONYMES

Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo.
Dispute et altercation, sont des mots synonymes.
Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes.
Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne.

DICTIONNAIRE DES SYNONYMES

Classement par ordre alphabétique des synonymes